DETECTIMMOBILIER© réseau de chasseurs immobilier

Vous êtes ici : Lexique de l'achat immobilier

Clause suspensive ou condition suspensive

La clause suspensive est une clause présente dans les contrats qui précèdent la vente, promesse de vente, compromis de vente, contrat de construction, V.E.F.A.
Les conditions suspensives ont pour effet de suspendre les effets de l'avant-contrat jusqu'à l'arrivée d'un terme futur et incertain.
Clause suspensive d'obtention d'un crédit immobilierSi ce dernier ne se réalise pas dans le délai convenu, la promesse unilatérale de vente devient nulle et les parties sont libérées de leurs obligations.
Les clauses suspensives fréquemment rencontrées sont celles relatives à l'obtention d'un permis de construire, à l'obtention d'un prêt, ou au non exercice du droit de préemption par la commune.

Elle peut être assortie d'une Clause résolutoire qui est une disposition prévoyant la résolution automatique d’un contrat lorsque l’une des parties ne respecte pas ses obligations.

Exemple d'une clause suspensive liée à l'obtention d'un prêt immobilier

Dans le cas du recours à un prêt, l'acquéreur à un délai de 40 jours minimum pour obtenir son prêt dans les conditions stipulées dans la promesse de vente préalablement signée.
Si à l'issue du délai fixé, l'acquéreur peut justifier d'au moins deux refus de prêt d'établissements financiers différents, il sera en mesure de récupérer le montant du dépôt de garantie versé à la promesse de vente.
La promesse de vente est alors caduque.

Comment l’acheteur peut-il se rétracter après le délai de 10 jours ?

Lorsque la date du délai de rétractation est atteinte, seules les clauses suspensives mentionnées dans le compromis de vente permettent à l’acheteur d’annuler la transaction immobilière.
S’il a besoin d’un crédit immobilier pour financer son achat immobilier, la condition suspensive d'obtention de crédit, qui doit obligatoirement être mentionnée dans le compromis depuis 1979, lui permet de renoncer à l’opération.
L'acheteur récupèrera sa caution et son dépôt de garantie si la banque ne lui accorde pas d’emprunt aux conditions souhaitées.
En dehors de l'obtention d'un prêt, d'autres conditions suspensives facultatives peuvent être mentionnées dans le compromis de vente :

  • Droit de préemption d’une collectivité locale
  •  Vente préalable de son ancien logement
  • Prononcé d'un accord de divorce
  •  Constatation de vices cachés

Ces conditions suspensives permettent à l’acquéreur de se rétracter sans pénalité.

Existe t il des cas de force majeure ?

A priori, non, mais encore une fois il faut rester pragmatique.
Par exemple, une pandémie, telle que celle que la France a connu en 2020, avec le Coronavirus, ne permet pas d'annuler et de casser une vente.