DETECTIMMOBILIER© réseau de chasseurs immobilier

Vous êtes ici : Lexique de l'achat immobilier

Bon de visite

Le bon de visite est un document par lequel un client d'une agence immobilière ou par tout professionnel ou intermédiaire de l'immobilier, reconnait avoir visité un bien immobilier et protégeant l'intermédiaire contre tout évincement.
A ce titre, il constitue essentiellement une preuve écrite de l'intervention de l'agent immobilier, qui lui permet notamment de justifier son activité auprès du vendeur qui l'a mandaté.

D'un point de vue légal, ce bon de visite a une valeur discutable.
En effet, rien n'empêche l'acquéreur potentiel à faire jouer la concurrence et s'adresser finalement à l'intermédiaire "moins disant" pour l'achat de son bien.

La jurisprudence a tranché au cas par cas dans ce genre de situation et il convient de distinguer les deux cas de figure suivant :

Mandat simple

Si l'agent immobilier a reçu un mandat simple, non exclusif, de la part du vendeur, l'acquéreur potentiel qui visite le bien n'a aucune obligation d'acheter par son intermédiaire. La clause d'engagement figurant généralement sur le bon de visite a peu de valeur juridique dans la mesure où elle est contraire aux dispositions du décret 72-678 du 20 juillet 1972. (arrêts de la Cour de cassation du 28 novembre 2000, du 3 avril 2002 et du 27 avril 2004). Cette clause de dédommagement n'engage pas vraiment l'acquéreur. Juridiquement, le bon de visite n'est pas assimilable à un mandat de recherche. Il ne constitue qu'une trace de la visite effectuée par l'agent immobilier.
L'acheteur peut donc parfaitement conclure la transaction directement avec le vendeur ou avec une autre agence immobilière.

Mandat exclusif

En revanche, en présence d'un mandat exclusif donné par le vendeur à l'agent immobilier, l'acheteur est obligé de conclure la transaction par son intermédiaire.
Qu'il ait d'ailleurs signé ou pas de bon de visite.
Il en est de même quand le vendeur a confié un mandat non exclusif mais à un seul agent immobilier.