DETECTIMMOBILIER© réseau de chasseurs immobilier

Terrain à Bâtir

Vous êtes plutôt séduit par l'achat d'un terrain pour faire construire.

Le projet dans son ensemble parait alléchant, à condition de bien en connaitre les tenants et les aboutissants.

Quelques définitions

Tout d'abord, il peut s'avérer utile de connaitre les termes utilisés fréquemment lorsqu'il s'agit d'évoquer la recherche et l'achat d'un terrain à bâtir.
Ainsi dans le jargon immobilier, vous entendrez la plupart du temps le vocabulaire ci dessous :

Bon de visite - Cadastre - Bornage - Indivision - Garantie - Caution - Assurance Dommage Ouvrage - Certificat d'urbanisme - Permis de construire - P.L.U. - Plus-value immobilière - C.O.S. (Coefficient d'occupation des sols) - S.H.O.N. - T.V.A. immobilière - V.E.F.A.

Dispositions des pouvoirs publics

Les Pouvoirs publics ont décidé de mener une politique foncière à la hauteur en ce qui concerne le logement.
Ils ont à ce titre notamment mobiliser leurs terrains pour accroitre l'offre foncière, réguler le marché foncier et bâtir davantage.
La pression a été mise sur les communes afin qu'elles participent à cet élan national.

Le Pass Foncier, un dispositif d'aide à l'accession à la propriété qui repose sur la séparation du prix du terrain de celui de la construction, a été étendu aux appartements après n'avoir concerné dans un premier temps que les maisons (maison pour 15 € par jour notamment).
Ce dispositif a été remplacé depuis par des aides du 1% logement.

Faut il acheter un terrain pour faire construire ?

La comparaison vaut la peine d'être étudiée, si l'on part du principe que, toutes choses égales par ailleurs, dans un ensemble terrain + maison, seul le prix du foncier change d'un secteur à l'autre.
Néanmoins, cette vision assez simpliste des choses, ne doit pas pour autant faire oublier la difficulté à maitriser le budget d'un tel projet.

Si vous n'êtes pas assez à l'aise techniquement  et/ou financièrement, n'hésitez pas à vous faire conseiller et accompagné par un professionnel qui sera le maitre d'œuvre.
Le recours à un architecte, exerçant ce rôle, est d'ailleurs rendu obligatoire pour les constructions de plus de 160 m2 habitables.