DETECTIMMOBILIER© réseau de chasseurs immobilier

Chasseur immobilier : Actualités concernant le Crédit immobilier en France

Crédit immobilier : un record en vue ?

Les taux de crédit immobilier seraient-ils en passe d'atteindre leur plus bas niveau jamais observé ? On peut le penser car les spécialistes nous présentent toutefois des taux de crédit flirtant de plus en plus avec ce seuil historique.
Voilà plus de trois mois maintenant que les spécialistes du crédit immobilier évoquent la stabilisation voire la remontée programmée des taux de prêt immobilier. Prévoyant l'arrêt imminent de la baisse engagée fin 2008 par les différents taux d'emprunt, les observateurs sont une nouvelle fois contraints de repousser leurs pronostics, la baisse de -0,10 à -0,15% selon la durée du crédit concerné se confirmant en Avril 2010.
Si en octobre 2005, un emprunteur pouvait contracter un prêt immobilier sur 20 ans au taux exceptionnel de 3,60% (record historique), pour un emprunt similaire les candidats à l'acquisition d'un bien immobilier pouvaient en mars 2010 bénéficier quant à eux d'un taux également avantageux de 3,80%.
D'une durée d'engagement plus longue, un prêt immobilier sur 25 ans affiche un taux moyen de 4,05%, là aussi en net repli par rapport au mois précédent (4,20%).
Ces niveaux exceptionnels sont le résultat d'une nouvelle baisse quasi-généralisée de la part de nos partenaires bancaires, 92% de ceux-ci ayant appliqué des baisses à leur barème.

DETECTIMMOBILIER© vous informe en temps réel de la tendance des taux d'intérêt pratiqués afin que vous puissiez anticiper votre achat immobilier.

FORMULAIRE CONTACT

Les conditions d'octroi du crédit immobilier reviennent peu à peu à la normale

Sur un plan strictement national, la Banque de France a publié aujourd'hui son " Enquête trimestrielle auprès des banques sur la distribution du crédit France ". Concernant le crédit immobilier, la Banque De France note qu'au cours de ce 3ème trimestre “ les établissements de crédit n'ont quasiment pas modifié leurs critères d'octroi ” et prévoit une stabilité similaire pour le 4ème trimestre, voire un relâchement très faiblement marqué.

Les taux d'intérêt baissent

 

Baisse des taux de créditLes taux d'intérêt des crédits immobiliers ont perdu un quart de point en novembre. La confiance et les liquidités reviendraient-elles sur les marchés financiers ? Les emprunteurs peuvent-ils vraiment en profiter ? Les taux des prêts immobiliers baissent en novembre. Pour le courtier Empruntis, ils perdent de 0,05 à 0,30 % par rapport à octobre selon les durées et les régions. Selon un autre courtier, la Cafpi, les crédits sur 20 ans sont en moyenne passés de 5,40 à 5,10 % entre fin octobre et fin novembre. Sur la même durée, les meilleures offres démarrent à 4,75 %.

 

L'impact sur les projets immobiliers

Pour une mensualité de 1.000 € et une durée de 20 ans, vous empruntez 145.116 € à 5,40 % et 147.797 € à 5,10 %. Les intérêts passent de 94.884 € à 92.203 €. (voir aussi le calcul automatique du montant maximal d'emprunt)
Pour un prêt de 200.000 € sur vingt ans à 5,40 %, la mensualité monte à 1.378 € et les intérêts atteignent 130.770 €. À 5,10 %, vous remboursez 1.337 € par mois et vous payez 124.770 € d'intérêts. (voir aussi le calcul automatique de mensualité)

Notre avis : Les gains semblent minimes. La réalité est plus positive. Selon plusieurs estimations concordantes, venant notamment de la promotion immobilière, une hausse de 50 € de la mensualité de crédit exclut 2,5 millions de ménages de l'accession à la propriété. Une échéance qui baisse dans les mêmes proportions devrait donc redonner du pouvoir d'achat immobilier aux Français. D'autant que cet argent moins cher peut permettre de passer en dessous de la barre fatidique des 33 % de capacité d'endettement.

Une politique qui commence à payer

Les liquidités reviennent petit à petit dans le système bancaire. L'Etat a consenti aux banques une avance de 360 milliards d'euros pour relancer la machine du crédit. La Banque centrale européenne a fait passer son taux directeur de 4,25 à 3,25 % en un mois. Une nouvelle baisse devrait prochainement intervenir.
Côté marchés financiers, le prix de l'argent chute. L'Obligation Assimilable du Trésor (OAT), sur laquelle les prêts immobiliers à taux fixes sont indexés, est descendue à 3,77 % le 20 novembre. Elle était à 4,35 % à la mi-septembre. Dans le même temps, l'Euribor 1 an, l'un des indices de référence des crédits à taux révisables, a perdu un point (4,35 % actuellement contre 5,34 % il y a deux mois).

source : pap newsletter de l'immobilier