DETECTIMMOBILIER© réseau de chasseurs immobilier

Chasseur immobilier Toulouse centre ville chasseur d'appartement sur la Ville Rose

DETECTIMMOBILIER® Chasseur immobilier Toulouse

DETECTIMMOBILIER® Toulouse votre chasseur immobilier pour habiter ou investir dans le centre de Toulouse

DETECTIMMOBILIER® Toulouse et son équipe prendront en charge votre recherche d'investissement immobilier dans le centre de Toulouse l'est de Toulouse.

Vous souhaitez un avis et des conseils sur votre projet d'achat immobilier ? Un simple clic sur le bouton ci dessous nous permettra d'étudier votre projet sans engagement et vous conseiller sur les meilleures options pour l'achat de votre bien.

ETUDE PERSONNALISÉE GRATUITE

10 conseils pour mieux acheter votre maison ou appartement sur Toulouse

Téléchargez la carte des prix à Toulouse au format PDF

Le centre ville de Toulouse garde la cote

 

Toulouse la ville rose : Une forte pénurie de biens

Sur les quartiers du centre. Entre la Garonne et le Canal du Midi, de Compans aux Allées Jules Guesde, plusieurs styles de biens mais une même réalité : forte demande et pénurie de biens.

Toulouse attire chaque année quelque 16 000 nouveaux habitants et sans grande surprise, on se rend compte que la demande à tendance à s’orienter en priorité vers le centre.
Le phénomène, qui s’est accentué avec la crise économique et la remontée des prix du pétrole, notamment, renforce la pénurie de biens traditionnellement observée dans le centre des grandes agglomérations.
Cela fait un an et demi que le manque de biens disponibles est patent. Maintenant, la situation est très différente : très peu de biens en stock qui partent rapidement dès lors qu’ils sont mis en vente au bon prix.
Pour toutes ces raisons, la réactivité du chasseur Immobilier Toulouse permettra de débusquer votre bien et d'être les premiers sur l'affaire

Toulouse : Le piéton roi

La piétonisation du centre-ville toulousain avance. L’axe Saint-Sernin – Carmes est interdit aux voitures depuis juillet 2010 et d’autres voies ont été également rendues aux piétons.

Après la rue d’Alsace-Lorraine, semi-piétonnière depuis 2007, les rues du Taur, Saint-Rome, des Changes, des Filatiers ainsi que plusieurs rues adjacentes - soit l’axe Saint-Sernin – Carmes – n’acceptent plus depuis le 19 juillet 2010 que les voitures des riverains et les véhicules des livreurs.
Et encore à une vitesse limitée de 6 kilomètre par heure. Les cycliste sont admis dans la zone, mais ils sont tenus de laisser la place aux piétons, quitte à poser le pied à terre. On note bien quelques petits problèmes dans le fonctionnement des barrières pivotantes installées à l’entrée de chaque rue, les automobilistes riverains ne les refermant pas toujours derrière eux, mais un nouveau système, plus simple et plus sûr, est actuellement en cours de préparation devrait être installé tout prochainement.
La piétonisation de l’axe Saint-Sernin – Carmes s’inscrit dans un projet urbain de plus grande envergure, sur lequel trois urbanistes ont planché dans le cadre d’un concours organisé par la mairie : le Toulousain Louis Canizarès, le Parisien Bernard Reichen et le Catalan Joan Busquets.